Presse

Explorant le poids de la religion catholique sur notre société, ce spectacle est à la base de tout le parcours de la Cie Mossoux-Bonté. Repris plus de 25 ans après sa création, il ne perd rien de son actualité. Nicole Mossoux cède aujourd'hui sa place à une nouvelle interprète dans une chorégraphie fascinante et résolument personnelle.

Jean-Marie Wynants, Le Soir / Septembre 2012

 

Maîtrisé et inspiré, ce travail remarquable devrait réconcilier avec la nouvelle chorégraphie tous les indécrottables béotiens qui lui reprochent de n’avoir pas assez souvent quelque chose à dire. 

La Libre Belgique