making of Rien de réel

Le tournage sibérien (neige et brouillard) de Rien de réel  s’est déroulé au printemps dans un studio bruxellois, une bulle de froid dans laquelle tous les protagonistes ont plongé pendant deux semaines.

Témoignage surréaliste d’une caméra-espion s’infiltrant au cœur du Système.


Images Jean-Charles L’Ami
Montage Michel Jakar