Noli me tangere

Dans un fond du monde, des hommes et des femmes s’arrachent à l’ombre et à la pierre où ils étaient pris… L’humanité prend corps, mais l’incarnation tourne à la stupeur, le vivant est saisi dans ses doutes et ses hantises…

À travers un travail sur la statuaire et le bas-relief, des métaphores visuelles sont empruntées pour explorer les lointains intérieurs : des figures de proue, des méduses épinglées, des visages et des corps en aplat pour dire l’abandon et l’appel. Noli me tangere : ne me touche pas ; quelque chose est hors d’atteinte qui doit le demeurer… On ne possède pas ce qui nous dépasse, et c’est bien ce qui nous alerte et nous exalte. 

Concept et mise en scène Patrick Bonté
Chorégraphie Nicole Mossoux, Patrick Bonté
Interprétation Sébastien Jacobs, Leslie Mannès, Maxence Rey, Candy Saulnier, Armand Van Den Hamer, Erika Zueneli
Costumes et maquillages Colette Huchard
Lumières, bande son et régie son Patrick Bonté
Régie générale David Jans

Une production de la Cie Mossoux-Bonté en coproduction avec le Festival International des Brigittines, Bruxelles (Belgique), avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service de la danse et Wallonie-Bruxelles International.